chomeur longue duree

Au moyen d’une demande adressée à l’Agence pour le Développement de l’emploi ou l’ADEM, une entreprise peut prétendre à un accompagnement. Notamment si celle-ci décide de recruter ou des chômeurs de longue durée ou des chômeurs âgés. L’aide en question se présente sous la forme d’un recouvrement sur les contributions de sécurité sociale.

Embauche d’un chômeur longue durée : quel avantage pour l’employeur ?

Comme dit plus haut, les entrepreneurs créateurs ou repreneurs d’entreprise souhaitant embaucher un chômeur longue durée peuvent bénéficier d’un soutien. Accordée par le ministre de l’emploi sur avis de l’ADEM, cette aide est modulée selon l’âge de la personne embauchée. L’employeur désirant créer un emploi d’insertion pour les chômeurs longue durée peut alors obtenir un remboursement sur les frais salariaux réellement exposés.

Les conditions d’éligibilité

Les demandeurs d’emploi concernés par les emplois d’insertions se doivent d’avoir plus de 30 ans et inscrits à l’ADEM. Mais surtout, il faut que ces derniers soient reconnus comme sans emploi depuis au moins 12 mois. Le contrat de travail à durée indéterminée ou CDI établi par l’entreprise recruteur doit également être conclu pour un poste nouveau. Et pas pour un poste actuel devenu inoccupé, pour lequel il peut y avoir une possibilité de remplacement par voie normale de recrutement.
En revanche, si le chômeur est âgé d’au moins 40 ans, il se doit d’être inscrit au titre de demandeur d’emploi depuis plus de trois ans. L’employeur créateur d’emploi d’insertion pour les chômeurs longue durée, quant à lui, est prié de demander l’avis de la délégation du personnel sur son projet. Pour cela, laissez parler votre inspiration pour défendre au mieux la cause de ses professionnels sans emploi pour faciliter leur insertion.

Démarche à suivre

Les employeurs qui souhaitent bénéficier de l’aide à l’embauche pour chômeur longue durée peuvent prendre contact avec l’ADEM. Une demande d’aide sera de ce fait établie au cours des 6 mois suivant le moment de l’embauche. À cette demande s’ajoute une photocopie du contrat de travail.
Pour être certain de recevoir les cotisations versées dans le CCSS, l’entrepreneur doit également remettre une déclaration de création à l’ADEM, tous les 3 mois. Bien évidemment, les fiches de paye de tous les mois sont à associer à cette déclaration.
En outre, la modalité ne sera pas la même si le contrat proposé par l’employeur est d’une durée déterminée comprise entre 18 et 24 mois. Dans ce cas, les contributions ne seront remboursées que pendant la durée du contrat.

Montants des aides à l’embauche pour un chômeur longue durée

Pour les salariés non qualifiés les frais salariaux exposés pris en compte sont plafonnés à 150% du salaire social minimum. L’aide à l’embauche des chômeurs de longue durée âgés de 30 à 40 ans est octroyée à l’employeur durant les trois premières années continues d’embauche. Et ce, après la conclusion d’un contrat de travail à durée indéterminée.
Le Fonds pour l’emploi s’engage donc à rembourser à l’employeur les frais salariaux exposés. Pour la première année, le recouvrement est estimé à 100% des frais salariaux plafonnés. La deuxième année, il se fait sur 80% des frais salariaux plafonnés. Et pour la troisième année sur 60% des frais salariaux plafonnés. Pour ce qui est des chômeurs âgés de 50 ans accomplis, le Fonds pour l’emploi peut rembourser jusqu’à 100% des frais salariaux plafonnés. Et cela, jusqu’au jour de l’allocation d’une pension de vieillesse au salarié. À retenir qu’un employeur qui décide de mettre fin au contrat de travail CDI avant la fin de la sixième année du contrat est tenu à un engagement. En effet, l’employeur se doit de restituer 75% des remboursements perçus au Fonds pour l’emploi. Surtout si celui-ci a résilié le contrat pour des raisons inhérentes à la personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *