ponçage de parquet

Le ponçage de parquet est une action qui consiste à le rénover et le débarrasser de certaines couches pouvant le recouvrir : vernis, colle, salissure et les autres imperfections. Le ponçage permet également de lisser et polir le parquet. Est-il possible de poncer soi-même le parquet ? Quelles sont les étapes à suivre pour le réussir ?

Ce qu’il faut faire avant le ponçage

Quelques préparatifs sont à prévoir avant de passer au ponçage de parquet. En effet, l’opération nécessite l’utilisation de quelques outils à savoir la ponceuse, y compris la ponceuse à bande, vibrante et excentrique, la bordureuse, les abrasifs, la cale à poncer et le papier verre. Vous allez également avoir besoin de différents équipements de protection comme le masque, les lunettes, les gans et une protection auditive. Une fois que tous les équipements sont prêts, vous pouvez passer à la préparation de la pièce en dégageant les mobiliers pour les protéger de la poussière. Vous devez aussi préparer le parquet, c’est-à-dire le nettoyer et réparer ou remplacer les lames endommagées.

Le ponçage du parquet proprement dit

Si le parquet est très sale, vous devez commencer par le grain le plus grossier avant de passer au plus fin. Après le premier ponçage, il faudra nettoyer le parquet en se servant de l’aspirateur. Le deuxième passage se fera avec un grain moyen 50 ou 60. Vous devez le nettoyer à nouveau avant de passer au troisième passage. Pour cette dernière étape, vous devez utiliser un grain fin, 80 ou 120. Pour atteindre les coins non accessibles, vous pouvez utiliser la bordureuse pour les poncer. Faites toutefois attention lorsque vous utilisez la ponceuse, car elle risque de créer un creux dans votre parquet si vous la laissez en marche sans la déplacer.

Quelle est la méthode à adopter pour réussir le ponçage de parquet

Selon le type de pose du parquet, vous pouvez choisir entre trois méthodes de ponçage de parquet. Il faut toutefois préciser que des rayures peuvent se former si vous ne travaillez pas dans le sens du bois. Si votre parquet est en pose droite, vous pouvez faire le ponçage dans le sens des lames. Faites-le en diagonale, dans le sens des lattes si vous avez un parquet à chevrons. Il faudrait répéter l’opération dans l’autre sens après cela. Pour ce qui est du parquet mosaïque, vous devez suivre le sens de la lumière.

Nettoyage et finition après ponçage

Une fois que vous avez passé toutes les étapes du ponçage de parquet, vous devez le nettoyer avec un aspirateur et un chiffon légèrement humide. Le but est d’enlever toutes les poussières, surtout les plus fines. La dernière étape du ponçage consiste à soigner l’aspect esthétique du parquet. Pour ce faire, il faudrait faire la vitrification qui permettra de solidifier le parquet. L’huilage va mettre en avant l’aspect naturel du bois tout en le protégeant des différentes agressions. Il faut terminer avec le cirage pour donner un aspect rustique au bois.
Bien que le ponçage de parquet nécessite quelques précautions et un savoir-faire particulier, il est possible de le réussir soi-même. Par contre, si vous voulez obtenir un excellent résultat, la meilleure chose à faire est de confier la mission à un professionnel, chantier réalisé par Mf bois design.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *