Pour pouvoir pratiquer le maquillage semi-permanent ou permanent, il est indispensable de suivre une formation. Cela permet d’offrir à ses clients  une meilleure satisfaction. Cette démarche est également exigée par le gouvernement avec quelques autres règles. Toutefois, plusieurs salons d’esthétique proposent la technique de maquillage permanent sans aucune formation préalable ni autorisation. Si vous tombez sur l’un de ces maquilleurs, il se peut que votre maquillage soit raté. Ce problème peut n’être qu’une simple petite bavure, mais il est aussi possible que ce soit un mauvais choix de pigments. Dans ces cas, voici quelques astuces pour remédier à ce problème.

Corriger l’erreur chez un expert

Le premier réflexe à avoir c’est de faire appel à un expert aussitôt que vous constatez que votre maquillage n’est pas réussi ou que vous n’êtes pas satisfait. Il ne faut pas attendre que la pigmentation se stabilise, ce qui peut prendre entre 3 à 4 semaines.  La dermopigmentation nécessite une grande habileté des mains et beaucoup de concentration, voilà pourquoi il est indispensable de suivre une formation en maquillage permanent avant de la pratiquer. Seul un esthéticien spécialisé possède les compétences requises pour rectifier une erreur de maquillage permanent. D’ailleurs, il faut savoir qu’il existe un décret qui stipule que vous pouvez exiger de voir le certificat prouvant que l’esthéticien a bel et bien suivi une formation spécialisée avant de pratiquer, si vous avez des doutes.

Éliminer les pigments

Dans certains cas d’erreur, éliminer les pigments s’avère être une solution efficace. Seule une esthéticienne formée en maquillage permanent est capable de procéder à cette extraction de pigments, car cela exige de l’expérience et un grand savoir-faire. Après avoir enlevé les pigments, l’esthéticienne redessine, corrige et refait le maquillage raté pour faire ressortir votre souhait initial. Cette rectification demande plus d’une séance et dépend des zones à traiter ainsi que de chaque peau. La capacité d’absorption de chaque peau varie d’une personne à l’autre donc un cas d’extraction de pigments peut nécessiter plusieurs séances avant d’avoir un résultat final. Alors que d’autres peuvent s’en sortir avec seulement  2 ou 3 séances de dépigmentation. Pareil à la dermopigmentation, supprimer les couleurs est indolore, mais peut s’avérer pénible comme il exige beaucoup plus de séances et que ces dernières peuvent durer un moment.

Laisser faire le temps

Si les dégâts ne sont pas trop importants, parfois, laisser le tatouage se résorber avec le temps est la solution idéale. Comme la dermographie esthétique n’est pas éternelle, les couleurs injectées dans le derme de la peau s’estompent au fil du temps. En principe, cette attente peut prendre entre 2 à 5 ans, selon la zone concernée et la régénération cellulaire de chacun. Dans la pire des cas, si le praticien a eu la main plutôt lourde sur les pigments, le maquillage peut prendre encore un peu plus de temps que la normale avant de disparaître  définitivement. L’essentiel c’est qu’il disparaisse tôt ou tard, même si cela peut mettre à rude épreuve votre patience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *